• Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

    www.radiofrance.fr (Radio France) 26 Jul, 2021 | 16:04



    Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

  • Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

    www.radiofrance.fr (Radio France) 26 Jul, 2021 | 16:04



    Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

  • Carrefour de l'Europe - Et si l’Europe n’existait pas? (2)

    www.rfi.fr (RFI) 9 Jul, 2021 | 15:40



    Pour ce 711ème et dernier Carrefour de l’Europe, nous allons, une nouvelle fois, nous poser cette question existentielle : Et si l’Europe n’existait pas ? La question peut paraître insolite, aberrante voire absurde parce qu’avec la liberté de circulation entre les 27 pays de l’Union, la monnaie commune, le programme Erasmus, ou encore le plan de relance post-Covid, l’Europe est devenue une évidence au quotidien pour bien des Européens... Et pourtant à chaque crise, financière, migratoire ou sanitaire, la question de sa survie se pose.    
    L’Europe, le plus grand ensemble démocratique de la planète, le continent de l’État de droit où l’on peut s’épanouir quelle que soit sa religion ou son orientation sexuelle, le continent que les migrants du monde entier veulent rejoindre est menacé à l’intérieur par des poussées populistes...  
    Avec 450 millions d’habitants, soit un peu moins de 6% de la population mondiale l’Union Européenne est une construction originale contestée. Longtemps, elle a cru que le reste du monde allait avec le temps et par capillarité lui ressembler.
    Ce n’est pas le cas. 
    La Russie de Vladimir Poutine, la Turquie de Recep Tayyip Erdogan, et surtout la Chine de Xi Jinping sont entrés en guerre contre notre vision du[…]

  • Carrefour de l'Europe - Et si l’Europe n’existait pas ? (1)

    www.rfi.fr (RFI) 2 Jul, 2021 | 17:50



    Pour mes deux derniers Carrefour de l’Europe, je vais poser deux fois la même question à des invités très différents : Et si l’Europe n’existait pas ? La question peut paraître saugrenue et pourtant si, au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, des hommes politiques visionnaires n’avaient pas imaginé une Europe unie et non plus revancharde ? Serions-nous en paix sur le continent ? L’Europe serait-elle devenue le plus grand espace démocratique de la planète ? Un retour en arrière est-il possible ?
    Le modèle européen longtemps plébiscité est aujourd’hui remis en cause sur le plan intérieur par la montée des populismes et à l’extérieur par des pays autoritaires ou dictatoriaux qui voient en l’Europe un monde déclinant sur le plan moral et économique. Et si l’Europe n’existait plus ?        
     
    Avec : 
    - Yves Bertoncini, conseiller en Affaires européennes et président du Mouvement européen France. Son site : ici.
     - Giuliano da Empoli, président du think tank « Volta »,essayiste et écrivain. Son dernier livre « Les ingénieurs du chaos » chez J.-C. Lattès. Son compte Twitter : ici
    - Sébastien Maillard, directeur de l’Institut Jacques Delors. Le site : ici 
     - Daniela Schwarzer, directrice des Open Society Foundations en Europe et Eurasie. Professeure en Science politique à la Frei Universität de Berlin. En ligne de Berlin. Le site de Open Society : ici.  

    Avec Valentin Scholtz de Courrier International.
     
     
     

  • Carrefour de l'Europe - Le Carrefour des eurodéputés. La campagne vaccinale européenne, un succès?

    www.rfi.fr (RFI) 26 Jun, 2021 | 11:38



    Le Carrefour des eurodéputés réunit en deux débats, mais en une seule émission, six eurodéputés autour des questions qui alimentent le débat européen du moment. 
    Premier sujet  : Les débuts ont été laborieux mais aujourd’hui près d’un Européen sur deux a reçu une première dose de vaccin anti-Covid. Ce qui place l’Union européenne au niveau des États-Unis ou du Royaume-Uni. La mise en place d’un certificat sanitaire va permettre aux Européens de voyager avec un minimum de contraintes au sein de l’Union européenne ? La stratégie vaccinale européenne est-elle un succès ?
     
    Deuxième sujet : Joe Biden a-t-il convaincu les Européens à l’issue de sa tournée européenne que les États-Unis avaient changé ou, au contraire, les a-t-il renforcés dans l’idée d’une nécessaire autonomie stratégique ?
      
    Avec :
    Premier débat :
    - François-Xavier Bellamy, PPE/LR. Plus d’infos : ici  
    - Sylvie Guillaume  APS&D/Parti Socialiste. Plus d’infos : ici 
    - Mounir Satouri, Les Verts/EELV. Plus d’infos : ici   
     
    Deuxième débat : 
    - Leila Chaibi, GUE/LFI. Plus d’infos : ici 
    - Fabienne Keller, Renew/Renaissance/LREM. Plus d’infos : ici   
    - Jérôme Rivière, ID/Rassemblement National. Plus d’infos : ici.
     
    En partenariat avec Courrier International  
     
    Pour Sonia comme d’habitude  un logo Courrier international actif

  • Carrefour de l'Europe - L’Italie après le Covid, un pays en suspens

    www.rfi.fr (RFI) 18 Jun, 2021 | 18:20



    L’Italie a été l’un des premiers pays touchés par le Covid et l’un des plus meurtris. Mais aujourd’hui, ici comme un peu partout en Europe, la vie reprend... tout doucement. Les terrasses des cafés retrouvent leurs habitués et sur la Place du Peuple de Rome, des écrans géants ont été installés afin que les tifosis puissent suivre en direct les matchs de l’Euro 2021... 
    La pandémie a-t-elle changé les Italiens ? Sont-ils avides de retrouver leurs habitudes d’avant ? Ou, au contraire, le coronavirus les a t-il marqués durablement ?
    L’Italie est le premier bénéficiaire du plan de relance européen.
    Plus de 220 milliards d’euros vont irriguer l’économie et l’administration italienne, de quoi redonner confiance en l’Union européenne... mais en échange le gouvernement de Mario Draghi s’est engagé à réaliser un objectif sans cesse repoussé depuis des décennies : réformer enfin le pays. 
    Sur le plan politique, en moins de deux ans, l’Italie a vécu un virage à 180 degrés en passant du gouvernement populiste d’extrême droite et anti-européen de Matteo Salvini à celui de Mario Draghi, très européen et paradoxalement soutenu par la presque totalité des partis politiques. Plus que jamais l’Italie mérite son label de : «laboratoire politique de l’Europe». 
    En attendant le[…]

  • Carrefour de l'Europe - Jean Monnet, l’inspirateur des Pères fondateurs de l’Europe

    www.rfi.fr (RFI) 11 Jun, 2021 | 20:18



    Pour qu’une Europe unie voie le jour au lendemain du désastre de la Deuxième Guerre mondiale, il a fallu des hommes politiques d’exception. Alors que les villes européennes étaient encore sous les bombes, ils ont imaginé les contours d’une Europe en Paix. Leurs noms se sont aujourd’hui quelque peu évanouis de notre mémoire...  Alcide de Gasperi est Italien ; Paul-Henri Spaak, Belge ; Konrad Adenauer, Allemand et Robert Schuman, Français. On les appelle «Les Pères fondateurs de l’Europe».
    Ils sont les artisans d’un continent réconcilié d’abord entre les Français et les Allemands via une mise en commun du charbon et de l’acier, autrement dit des matières premières dont on fait les tanks et les canons.
    Six pays, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne et la France ont, il y a 70 ans, très exactement fondé la CECA, la Communauté européenne du Charbon et de l’Acier... première étape d’un projet plus vaste qui s’appelle l’Union européenne... 
    Mais rien n’aurait été possible sans le Français Jean Monnet. Il n’a jamais été ministre, il n’a même jamais été élu, mais il a été un infatigable inspirateur des premiers pas de la construction européenne. 
    Pour en savoir plus: Le site de la Maison de Jean Monnet à[…]