En Italie, les mesures de confinement seront prolongées au-delà du 3 avril
Le Monde - 19 mars 2020
Epidémie de coronavirus : confinement, fermeture des frontières, état d'urgence... Quelles sont les principales mesures prises par les pays européens ?
Franceinfo - 18 mars 2020
Coronavirus: l'Union européenne coordonne sa réponse face à l'épidémie
Rfi - 11 mars 2020
Ce qui va vraiment changer dans l’ère post-Brexit, qui commence ce soir à minuit
Le Monde.fr - 31 janvier 2020
Les priorités de l’Union européenne pour 2020
Europarl - 1er janvier 2020
Brexit : tout comprendre
Toute l'Europe - 13 décembre 2019

Stéphane Floc’hlay (47 ans), fils de Jean-Michel, fondateur de l’association Fenêtre sur l’Europe et frère de notre actuel Président, David, nous a quittés dimanche dernier, emporté par la maladie, épuisé par de longs mois d’un combat sans répit contre un cancer polymorphe.

Depuis 1999, Stéphane avait été au cœur de toutes les actions media de Fenêtre sur l'Europe, à Paris , à Bruxelles et à Strasbourg. De formation artistique, acteur, réalisateur, spécialisé dans la création media , il aimait l’image , il aimait la vie et par-dessus tout il avait le goût des autres. 

Caméra au poing pour un évènementiel, micro tendu dans la rue ou dernière ses microordinateurs dans son Studio de création, il a été de toutes les initiatives de Fenêtre pour rendre l’information et le débat d’idées sur l’Union européenne accessible au plus grand nombre via le digital.

Amoureux du septième art, il a souhaité le célébrer en mariant, en 2016,  l’Europe et le cinéma avec la création du Festival européen Liberté, je te filme , premier festival européen d’hyper courts métrages, 100 % digital, lancé avec l’aimable concours de Michel Hazanavicius et de Jean-Claude Dreyfus. (http://www.libertejetefilme.eu/index.php/fr/).

Malgré les épreuves infligées par la douleur, Stéphane a mené son dernier combat avec une dignité exemplaire, des projets plein la tête pour les élections européennes de 2019 et l’après…  

Stéphane nous ne mènerons pas malheureusement la prochaine bataille des élections européennes ensemble mais nous la mènerons pour toi en souvenir d’une joie de vivre communicative et de convictions européennes inébranlables. 

Tes trois enfants comprendront lorsqu’ils seront grands le sens et l’importance du mot « amitié ». Je ne doute pas un seul instant qu’ils sauront la cultiver comme tu savais si bien le faire simplement mais efficacement.

Adieu mon ami européen et repose en Paix.  

Xavier Grosclaude 

Délégué Général